Rhizome Fournisseur d'Accès Internet Associatif à Compiègne

28/04/15

Rhizome s'oppose à la surveillance généralisée d'Internet

Le 19 Mars dernier, notre gouvernement a soumis une proposition de loi visant à renforcer et encadrer les activités de renseignements de la France. Le texte définitif sera proposé au vote le 5 Mai prochain.

Les grandes lignes de ce projet de loi sont :

Derrière ces différents objectifs se cache malheuresement une loi extrêmement dangereuse et liberticide, instaurant une surveillance massive de la population sans aucun contrôle judiciaire.

Fournisseur d'accès à internet associatif et étudiant, Rhizome s'oppose à ce projet de loi. Le projet de loi relatif au renseignement ne remplit pas les attentes que l'on peut avoir en terme d'encadrement des services de renseignement, de protection des libertés, et d'efficacité.

Surveillance massive

Les moyens techniques qui seront mis en œuvre dans le cadre de cette loi ne sont pas adaptés. L'utilisation de « boites noires » et/ou de faux relais téléphoniques (IMSI catcher) dans le but de collecter les données numériques de millions d'utilisateurs présumés innocents ne sont pas des techniques de surveillance dignes d'un pays respectant les libertés individuelles. De même, l'utilisation d'algorithmes pour détecter de manière automatisée des comportements « suspects » dans les échanges interceptés n'est ni plus ni moins que de la surveillance massive de la population.

Les honnêtes citoyens, se sachant surveillés constamment, ne seront plus libre d'être eux-mêmes : vous comporteriez-vous de la même manière si quelqu'un vous suivait tout le temps, chez vous, dans votre chambre, lisant vos SMS, vos mails et tous vos échanges numériques ? Sûrement pas. Cette surveillance massive va amener progressivement une auto-censure des citoyens, n'osant plus fréquenter certaines personnes, n'osant plus rechercher et s'informer sur certains sujets, par peur de paraître suspect. Voulons-nous vraiment de ça en France ?

Surveillance non-contrôlée

Ce projet de loi est annoncé comme une mise au point sur le contrôle des services de renseignement, et il a le mérite d'être clair sur un point : pas de contrôle judiciaire, simplement une commission administrative désignée devant rendre un « avis » que le Premier Ministre est libre de suivre ou non. Ce « contrôle » n'est absolument pas efficace et ne permet pas de protéger les citoyens d'une surveillance abusive. De plus on se demande comment un état de droit peut-il porter atteinte aux libertés d'un ou plusieurs individus sans passer par une décision de justice ? Ceci va à l'encontre du principe de séparation des pouvoirs de notre pays : les privations de libertés (comme celle à la vie privée) ne sont pas le fait d'une décision administrative (pouvoir exécutif) mais bien d'une décision de la justice. Ce projet de loi nous propose tout simplement faire un pas en arrière de plus de 200 ans.

Surveillance jusqu'alors illégale

Dans le débat autour de ce projet de loi, un point souvent avancé est que les services de renseignements ont déjà adoptés certaines pratiques sur lesquelles il faut poser un cadre légal. C'est tout à fait vrai. Mais « poser un cadre légal » ne veut pas dire qu'il faut légaliser toutes les pratiques attentatoires à la vie privée des individus. Ces pratiques doivent être interdites ! Donner la bénédiction de la loi aux services de renseignements pour surveiller la population massivement, sans aucun contrôle n'est pas une solution, c'est un problème. Qui, dans 10 ans, sera au pouvoir ? Qui aura le contrôle sur ces services de renseignements ? Qui en fera partie ? Nous donnons aujourd'hui le cadre légal à l'état totalitaire de demain. Ne devrions-nous pas y réfléchir à deux fois ?

NON au PJLSurveillance

Cette loi arrive dans un contexte bien particulier : celui des attentats de Janvier 2015. On peut comprendre la crainte d'une partie de la population, mais nous ne pouvons pas accepter que les libertés fondamentales des citoyens soient bafouées au nom d'un peu de sécurité. D'autant plus pour une sécurité fictive. Les vrais coupables n'ont pas attendu ce projet de loi pour protéger leurs communications, les données collectées seront celles des citoyens honnêtes. Les échanges suspects, ceux des terroristes, des espions industriels, etc... seront bien chiffrés et extrêmement compliqués (voire impossibles) à interpréter.

Nous comprenons l'importance de la lutte contre le terrorisme ou la protection des intérêts de notre nation. Mais nous sommes convaincus que ce genre de loi pose de nombreux problèmes graves sans même en résoudre d'autres. Rhizome s'oppose donc à ce projet de loi qui va à l'encontre du respect de la vie privée, du secret de la correspondance et de la séparation des pouvoirs, valeurs en lesquelles nous croyons et que nous respectons.
Nous rejoignons ainsi d'autres organisations pour contester ce projet de loi :

Nous appelons tous les citoyens à se faire entendre auprès des députés en les contactant par mail ou gratuitement par téléphone. Nous devons empêcher le vote de cette loi, ensemble nous pouvons dire :

25/01/15

Les abonnements Rhizome pour p15 sont lancés !

Rhizome peut accueillir quelques abonnés supplémentaires ce semestre. Pour t'inscrire ? Rien de plus simple, il suffit de te connecter sur http://www.rhizome-fai.net/membres et de répondre à quelques questions sur la localisation de ton logement.

Pour ceux qui ne connaissent pas Rhizome, nous sommes un fournisseur d'accès internet associatif et étudiant. Nous proposons des contrats à petits prix, sans engagement, et sans frais de résiliation ! Les tarifs sont toujours les mêmes :

Nous vous confirmerons votre éligibilité très rapidement.

Si vous souhaitez vous renseigner sur l'association, ou souhaitez devenir bénévoles, n'hésitez pas à envoyer un mail à contact AT rhizome-fai.net.

26/11/12

Les vidéos des conférences à la cyberbase Pompidou en ligne !

Vous pouvez dorénavant regarder les vidéos des conférences tenues par Rhizome à la Cyberbase Pompidou le semestre dernier.

Conférence de Benjamin Bayart - Comment fonctionne Internet ?

Présentation de Rhizome - Par Pierrick Boitel et Jocelyn Delalande

17/07/12

Pré-abonnements ouverts pour la rentrée de Septembre 2012 !

Vous pouvez vous pré-inscrire dès maintenant (et les pré-inscriptions sont toujours ouvertes) pour ouvrir un accès internet à votre domicile sur Compiègne (60) par Rhizome qui pourra être activé à partir du 1er Septembre. Rendez-vous sur le formulaire en ligne.

L'abonnement est sans engagement, sans frais de résiliation ou d'installation et le matériel (petite antenne de 10x8cm) est prêtée par l'association. Attention : les tarifs ont changé ! Les tarifs sont les suivants :

Pourquoi des pré-inscriptions ? Le réseau sans-fil fait qu'en fonction de la localisation de nos antennes, nous ne pouvons pas raccorder tout le monde. Nous étudions donc les différentes demandes pour voir ce qu'il nous est possible de faire ou pas en fonction des demandes.

06/05/12

Conférence « La neutralité du net » le 12/05

Conférence tout public d'Aurélien Dumaine (étudiant, président de GullUTC et membre de Rhizome) Organisé par Les cyberbases de Compiègne et l'association Rhizome.

13h30 - Qu'est-ce que la neutralité du net ? (A. Dumaine)

Internet a été construit comme un réseau «neutre » et « acentré ». Peu connue du public, la notion de neutralité du net a pourtant été la clé de son développement, c’est elle qui fait qu’il n’est pas nécessaire de payer ou d’être autorisé pour publier sur le web auprès de tous. Être connecté suffit.

Aujourd’hui, la neutralité du net est remise en question par une partie des opérateurs télécom, des industries culturelles et des traités tels ACTA. Pour quelles raisons ? Avec quelles conséquences possibles ?

Informations pratiques

Cyberbase Georges Pompidou, 5 rue Édouard Branly, Compigène (Carte en grand)

Conférence le 12 mai à la cyber-base Georges Pompidou de Compiègne (5 rue Édouard Branly) à 13h30. Entrée libre et gratuite.

FFDN : Objectif 1000 ! Adhérez qu'y disaient…

10/04/12

La Fédération FDN lance une campagne d'adhésion, avec pour objectif d'atteindre au moins 1000 adhérents pour l'ensemble de ses associations, dont Rhizome !

Les FAI dont vous êtes les héros, campagne d'adhésion FFDN, objectif 1000. Pour soutenir, j'adhère

Actuellement : plus de 1000/1000 adhérents

La FFDN, qu'est ce que c'est ?

Fédération French Data Network

La Fédération FDN regroupe une quinzaine de fournisseurs d'accès associatifs, en dehors du modèle marchand habituel/opérant sans but de profit. Ces associations fonctionnent sur un modèle participatif, en s'appuyant sur le bénévolat.

Le mode de fonctionnement de ces associations, qui rappelle celui du logiciel libre, est le modèle historique de ce qu'est Internet : un réseau construit par la participation de chacun. Dans le lancement de sa campagne, la Fédération FDN met en avant l'action militante de ses membres, pour la protection de la neutralité du réseau qui garantit la liberté d'expression, et pour la défense des libertés sur Internet.

Pourquoi devenir membre ?

« Notre action commence à être visible et connue, mais beaucoup croient être obligés de prendre un abonnement pour nous soutenir, alors qu'il suffit d'adhérer » Guillaume Subiron, secrétaire d'Aquilenet, FAI bordelais.

« Nous avons besoin qu'Internet soit libre ; Internet a besoin que nous soyons nombreux » Benjamin Bayart, président de la Fédération.

Comment devenir membre

Convaincus ? Pour aider la Fédération FDN à atteindre son objectif, il vous suffit d'adhérer à l'une de ses associations. Et il se trouve justement que Rhizome, fournisseurs d'accès étudiant à Compiègne en fait partie ! Viens donc nous rejoindre à la journée PVDC au Pic ce mardi 10 avril pour adhérer !

Adhésion : 2€ (ou plus) pour 6 mois, 4€ (ou plus) pour 1 an.

08/04/12

Conférence « Comment fonctionne Internet » le 21/04

Conférence tout public de Benjamin Bayart (président FFDN/FDN et expert en télécoms), suivi d'une présentation de l'association Rhizome par ses bénévoles. Organisé par Les cyberbases de Compiègne et l'association Rhizome.

13h30 - Comment fonctionne internet ? (B. Bayart)

Internet est un outil que nous utilisons au quotidien. On sait généralement qu'il est le « réseau des réseaux », mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Comment les informations sont-elles acheminées entre mon ordinateur et les autres ? Quel est le rôle d'un fournisseur d'accès ? Comment fonctionne ce réseau ? Qui le contrôle et qu'apporte son organisation si particulière ? Cette conférence sera l'occasion de répondre à ces questions.

15h20 - Présentation de l'association Rhizome (bénévoles de l'asso.)

L'association Rhizome est fournisseur d'accès à internet associatif sur la ville de Compiègne. Des bénévoles de l'association présenteront l'activité de l'association, son fonctionnement, les valeurs qu'elle porte et les services qu'elle offre aux habitants de Compiègne. Seront brièvement abordées les autres initiatives associatives avec lesquelles Rhizome travaille au sein de la Fédération FDN.

Informations pratiques

Cyberbase Georges Pompidou, 5 rue Édouard Branly, Compigène (Carte en grand)

Conférence le 21 avril à la cyber-base Georges Pompidou de Compiègne (5 rue Édouard Branly) à 13h30. Entrée libre et gratuite.

Cette conférence est la première d'une série de deux. Suivra le 12 mai une conférence sur la neutralité du net accompagnée d'une présentation de la rccem.

01/01/12

Pré-abonnements ouverts pour Février 2012 !

Vous pouvez vous pré-inscrire dès maintenant et jusqu'au 7 Février pour ouvrir un accès internet à votre domicile sur Compiègne (60) par Rhizome qui pourra être activé à partir du 21 Février. Rendez-vous sur le formulaire en ligne .

L'abonnement est sans engagement, sans frais de résiliation ou d'installation et le matériel (petite antenne de 10x8cm) est prêtée par l'association. Les tarifs sont les suivants :

Pourquoi des pré-inscriptions ? Le réseau sans-fil fait qu'en fonction de la localisation de nos antennes, nous ne pouvons pas raccorder tout le monde. Nous étudions donc les différentes demandes pour voir ce qu'il nous est possible de faire ou pas en fonction des demandes.

L'évolution du réseau fait qu'au fur et à mesure du temps, nous devrions être en mesure d'accepter plus de monde.

Rhizome est une associaton portant un projet de Fournisseur d'Accès à Internet associatif (FAI) sur la ville de Compiègne (60).

Elle a pour but premier de faciliter l'accès internet à domicile aux étudiants.

Le projet a été lancé par un groupe d'étudiants de l'Université de Technologie de Compiègne (UTC).
Notre structure, Rhizome, est une association loi de 1901 reconnue en qualité d'opérateur télécom auprès de l'ARCEP et affiliée BDE-UTC (Bureau des Étudiants).

L'association, bien qu'initiative étudiante, souhaite s'ouvrir à toute la population locale et aux associations.

Nos objectifs

Suite à l'étude de faisabilité, nous prévoyons le déploiement d'un réseau sans-fil (wifi) à travers Compiègne et ses alentours permettant le raccord des membres à internet depuis leur logement.
Notre but est de proposer des offres internet plus souples, notamment vis-à-vis des frais de résiliation et des durées d'installation.

Partenaires

Union Européenne Fédération French Data
	  Network Centre d'innovation UTC Fond de solidarité aux
 	  initiatives étudiantes

Ressources

Étude de faisabilité, rapport (Printemps 2011)

Compte-rendu de l' étude de faisabilité d'un fournisseur d'accès à internet étudiant réalisée par 6 étudiants de l'Université Technologique de Compiègne dans le cadre de l'enseignement PR.

Ce document a pour but non seulement d'étudier la faisabilité mais aussi de transmettre les informations dans le cadre de la passation associative.

Enfin et surtout, nous espérons qu'il donnera des idées/pistes à d'autres projets de FAI associatifs qui souhaiteraient se lancer…

Sondage (Printemps 2011)

Résultats du sondage réalisé auprès des étudiants de l'UTC au semestre de Printemps 2011 sur leurs attentes quant à un fournisseur d'accès à internet associatif.

Contacts

Directement par email

Pour nous contacter
	    c'est contact arobase rhizome-fai point net

S'informer/discuter : la mailing list des Enthousiastes

Qu'est-ce qu'un Enthousiaste ?
La liste de discussion mail des enthousiastes regroupe les personnes intéressées de près ou de loin par le projet. Elle permet :

email:

Association Rhizome - UTC Maison des Étudiants, rue Roger Couttolenc, 60200 COMPIÈGNE
№ SIRET : 532 135 167 00015